On ne dirait plus le Sud


Un peu plus de 1620 mots pour prédire l’avenir.

Il y a deux ans, pour la première fois de l’histoire du foot gasy, une équipe a gagné la Coupe d’Afrique des Clubs Champions. A l’époque, le responsable de la société O.H, propriétaire du jeune club, avait promis un changement encore plus important que cet événement dans le milieu du foot gasy. Tout le monde croyait en une annonce émotionnelle dans la ferveur du résultat ou une tentative supplémentaire pour essayer de remplacer le président de la fédération nationale de foot. Mais deux ans après, ce mécène du foot, prend tout le monde de court en inaugurant aujourd’hui le plus grand stade de foot du pays, le « Toliary Harena »!Sary mifandraika
Ce stade n’a rien à envier aux stades des grands clubs internationaux et c’est le premier stade en Afrique qui rempli les critères de catégorie 4 de l’UEFA, autrement dit de la même veine qu’un Camp Nou ou un Niaocháo et mieux qu’un Parc des Princes! C’est pour vous dire les exigences qualitatives et les référentiels de ce stade.
Après plus de 45mn de visite guidée des installations sportives, on arrive enfin dans la salle de presse, où on nous a promis que le Big boss nous attendait.
Et le « geek », surnom que la presse a donné à ce patron hyper-branché, vient rejoindre son équipe debout sur l’estrade.
– « Grâce à notre collaboration avec la ville de Toliary, qui a bien voulu nous prêter ce terrain pour 50 ans, vous venez de visiter le stade « Toliary Harena ».
Vous êtes en train de vivre la démonstration que n’importe qui peu faire évoluer notre Madagascar si on veut bien se donner les moyens de nos ambitions, même au foot, sans attendre ni la fédé ni l’état!
Les cinq terrains annexes et leurs infrastructures accueilleront 5 centres de formation pour développer et améliorer le beau jeu du foot gasy! Et nous iront chercher les meilleurs techniciens et les meilleurs analystes dans tous les domaines relatifs au foot pour réussir. C’est pour cela que nous avons un centre de recherche en kinésiologie et en nutrition sportive dans ces murs en collaboration avec le département de médecine sportive de l’université de Toliary.
Mais nous avons aussi des travaux collaboratifs avec plusieurs arts. Le but marqué par le tobi mawashi d’Ejema lors de la finale d’il y a deux ans nous a fortement inspiré. Alors qu’il a été retenu et que le penality était indiscutable, il ne cherchait pas la faute, il ne pensait qu’a marqué par tous les moyens et il l’a fait. C’est vraiment à l’image de notre philosophie.
Mais nous savons tous, que cela ne suffit pas pour entretenir un club. Alors, aujourd’hui, pour que notre jeune club puisse financer son développement de façon autonome, nos allons tout simplement produire l’électricité le moins chère du pays dans ses murs. Comme cela Toliary peut aussi dire adieu aux délestages sans fin tout en finançant son équipe de foot préférée.
Voilà, j’ai dit ce que j’avais à dire, et je vous remercie de m’avoir écouté. Maintenant je vous laisse poser toutes vos questions à mes amis qui sont là avec vous et qui connaissent mieux les détails que moi! Et il disparaît par enchantement à la fin de son annonce.
L’assistance reste bouche bée un moment. D’un côté, on a mis du temps avant de comprendre que c’était un hologramme époustouflant de réalisme qui a débuté la conf de presse au milieu du staff qui nous accompagnait lors de la visite et qui était à peine à 5 mètres de nous! Et de l’autre côté ça semblait tellement irréaliste et décalé de coupler une équipe de foot et un producteur d’électricité.
Sentant le flottement, le responsable de la communication enchaîne alors le show avec des slides d’hologrammes en 3D :
– » Chaque jour de l’année, 24/24 heures, ces installations peuvent fournir 200MWh d’électricité totalement renouvelable sans une seconde d’interruption, grâce au taux d’ensoleillement de 3600 heures par an ici à Toliary. C’est 40% de plus que la consommation actuelle de la ville. Et une fois que le système sera à pleine capacité, nous disposerons de deux semaines de réserve, avec une puissance d’appel max de 15 MW. Non content d’être à la fois le premier producteur de biocarburant dans le pays et le propriétaire d’une des plus grandes équipes de foot d’Afrique, O.H se lance donc aujourd’hui dans la production d’électricité!
-« Actuellement la Jirama achète le KWh à un pris quatre fois plus élevé que l’offre de Toliary Harena. Mais si pour une raison ou pour une autre, elle considère que nos services ne sont pas nécessaires, notre unité de désalinisation, qui est en train de se construire au nord de Toliary et les installations qui alimenteront nos sites de plantation nécessiteront 3 à 4 fois plus de puissance donc, la production de ces installations ne seront mêmes pas suffisantes. Autrement dit, nos plantations achèteront la totalité de l’électricité de « Toliary Harena » si la Jirama n’en veut pas! »

En effet, depuis 10 ans, en plus de leurs plantations en régie et des plantations contractuelles avec les paysans, O.H. a fait planter plus de 400.000 Ha de forêt qui servent de socle de développement pour plus de 80.000 familles (soit plus de 400.000 personnes) dans la région du Bongolava, d’Analamanga et d’ici dans l’Atsimo-Andrefana. Et ils annoncent un objectif de 1.000.000 Ha de nouvelles surfaces reboisées pour l’agroforesterie dans l’Atsimo Andrefana pour les 5 ans à venir.

Le Master of Ceremony en 20mn avec ses gadgets en 3D a bien fait son boulot en faisant monter l’ambiance dans la salle de conf’. On avait des vidéos et de slides 3D qui étaient suspendus sur ses côtés. La première conférence de presse de ce genre.
Et lorsque qu’il autorise alors les journalistes à poser leurs questions, on avait l’impression qu’une émeute se produisait tellement les questions fusaient de partout. Pour une raison qui lui est propre, notre MC laisse l’honneur à la jeune journaliste de la radio nationale de poser la première question :
-« Excusez moi mais vous annoncez 15 jours de réserve et je n’ai pas vu de système capable de stocker 3GWh lors de notre visite des lieux tout à l’heure? »
« Oui bien sur! Dans le sac en cuir de zébu qu’on vous a donné à l’entrée, vous avez un projecteur d’hologramme avec les vidéos de démonstration immersives sur ce sujet, mais je vais vous répondre.
Sous le parking, nous disposons de 3 grappes de 8 puits qui ont 500m de profondeurs chacun, et chaque grappe peut stocker 1,2 GWh. Ce qui représente environ 3,6 GWh soit 18 jours de réserve exactement à pleine capacité grâce à la
 simple gravité! C’est exactement le même principe qu’un barrage hydroélectrique sauf qu’au lieu d’une rétention naturelle en surface, on a creusé des puits très profonds dans lesquels de l’eau sous pression fait remonter des gros pistons très lourds. Et quand on ouvre les vannes, ils descendent pour propulser l’eau en retour et pour faire tourner des turbines qui produisent de l’électricité. On ira voir les installations tout à l’heure si vous le désirez. »
Alors qu’un des représentants d’O.H allaient se lancer dans une autre explication technique sur l’électricité, les salves de questions démarraient comme une accélération d’un gros V8. Un des micros ultra directionnels du plafond s’oriente alors vers un des plus anciens journalistes de la salle, un des rares à avoir levé sa main :
« Vous avez dit que la ville va vous prêter le terrain pendant 50 ans. Est ce que ça veut dire que dans 50 ans la ville de Toliary va hériter du stade et des installations de production d’électricité avec? En suite quelle est la cohérence entre le biocarburant, le foot et l’électricité?
Passablement débordé par le flot de questions qu’il a provoqué, le responsable de la comm’ d’O.H a du mal à contrôler son assistance. Il se fait alors relayer par le président de Toliary Harena, qui arriva à faire taire toute la salle rien qu’en prenant « à l’ancienne’, à la main le micro sur la table, alors que les micros du plafond étaient tous sur lui.
-« Exactement Tata, les installations vont revenir totalement à la ville même si on restera minoritaire dans le CA. Le club, les centre de formation et les centres de recherche vont donner du sens à la production d’électricité par une énergie entièrement renouvelable!  Par conséquent, on vous laisse élaborer votre propre vision de la cohérence, nous on a déjà bâti la durabilité même si on sait que ce modèle est exceptionnel.
Doutant que peu de personne ait compris grand chose à ses explications, notre homme dans son boubou blanc se lève avant de continuer le sourire aux lèvres :
-« Maintenant je vais vous demander de lever la main avant de poser vos questions, c’est une vielle formule de politesse qui date du siècle dernier, mais qui est très pratique pour permettre à notre communicateur d’entendre toutes vos questions. En suite, l’équipe qui va rester va pouvoir vous donner des réponses plus cohérentes à vos attentes que les miennes. Et enfin, pour ceux qui en ont marre, le buffet est ouvert dans l’autre salle. Quant à moi, je vais vous laisser continuer autant que vous le voulez avec nos collaborateurs et on se retrouve dans ces murs pour le 1er tour de la coupe d’Afrique des clubs champions dans 3 semaines. Ce sera l’occasion pour moi de vous présenter les responsables des 5 nouveaux centres de formation de Toliary Harena.
Avant que la question suivante n’ait été verbalisée, le président du premier club gasy champion d’Afrique en foot disparaît par une porte arrière. Son départ ne gênait personne dans la mesure où personne ne comprenait jamais rien à ses propos depuis qu’il est à la tête de ce club, mais force est de reconnaître qu’il a réussi la où jamais aucun gasy n’a réussi avant lui. D’où son surnom d’ET, l’Extra Terrestre.

 

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Sport, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s