Vohitsara ho an’iza?


Iarivo, Vohitsara, Tana pour les immigrés, est la ville de toutes les affections pour les merina, celle de l’enfance et des remembrances. La ville où le « kalon’ny fahiny » est roi. Jaojoby et Tence Mena ont beau agité de grosses fesses à la face du public lors de leur spectacle, et ce style de musique à beau ne pas avoir évolué depuis presque 70 ans, mais elle reste et restera transgénérationnelle à Vohitsara.

Mais qu’en a-t-on fait de cette ville, notre Iarivo que tant de nos poètes et artistes ont vantée? Cette ville de notre fierté, notre socle culturel, notre Capitale nationale?
On l’a laissée grandir sans éducation, sans ordre et surtout sans vision.
On l’a délaissée comme nos enfants qui errent dans nos rues, qui n’ont de frères que les chiens des bacs à ordures qui dégueulent leur puanteur nuit et jour.
On l’a vendue à ces politiciens qui ont usé et abusé de l’importance de son influence sur le plan national pour en faire leur gagneuse.
A bien y penser, on a vendu notre propre mère nourricière aux pires des proxénètes. Et comme la proie est généreuse, les prédateurs ne s’en privent pas!

IL EST TEMPS QUE CELA CESSE!

Il est temps que nous, les zanak’Iarivo, les enfants de cette terre, soyons plus exigeants envers nos dirigeants et nos politiciens. Bien sur que la Capitale est nationale, mais elle est à nous d’abord! Elle n’appartient ni au Mapar, ni à l’HVM ni a aucun parti politique, elle est à nous : aux enfants d’Iarivo, jaunes, verts, noirs peu importe la couleur! Une propriété revendiquée, non pas pour exclure les uns ou les autres, mais justement pour rappeler qu’il n’y a de richesse que dans le respect de la différence. Et cette différence aujourd’hui consiste à monter que Iarivo est la première ville du pays et par conséquent, celle qui doit prendre le leadership du renouveau de cette Île. Nous sommes l’exemple et devons être digne de ce statut. Et pour ceux qui ne sont pas intéressés par l’exercice, il y a encore quelques très jolies 1.600 autres communes qui ne seraient peut-être pas aussi exigeantes.

Il est temps d’exiger de l’ordre, et ne pas se laisser nos rues se faire envahir par des vendeurs d’où qu’ils viennent sous prétexte de nécessité.

Il est temps que la ville réquisitionne les terres et terrains nécessaires pour mettre en place les réseaux de flux nécessaires pour l’assainir et construire une Capitale digne de ce nom.

Il est temps de monter qu’est-ce q’un citoyen responsable au 21 siècle et qu’est ce qu’il doit exiger de ses politiciens qui sont d’abord les serviteurs du peuple et non l’inverse.

Il est temps d’accepter qu’il ne peut y avoir de développement et de vie commune, sans ordre.

Galerie | Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Vohitsara ho an’iza?

  1. rajiosy dit :

    Mr Zo : Il est temps de se le dire en malgache. Ataontsika gasy amin’izay.

    • andrianjorar dit :

      Ny olana kely dia mbola mila fanampiana aho amin’ny teny gasy hitsaràna ireo tsipelina mety ho diso🙂

      • rajiosy dit :

        Alefaso fa aza manahy e : « soyons plus exigeants envers nos dirigeants et nos politiciens » et nous-mêmes. Arosoy lalindalina hatrany ny hevitra !

  2. GELBART dit :

    « Il est temps que la ville réquisitionne les terres et terrains nécessaires pour mettre en place les réseaux de flux nécessaires pour l’assainir et construire une Capitale digne de ce nom. »
    Le rôle des collectivités territoriales pour leur propre développement est-il soumis et limité par la tutelle de l’Etat ? C’est à ce niveau de proximité que la pression d’un groupe de citoyens et de contribuables peut agir efficacement non ?
    Merci pour cet article qui réveille !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s