Série de bourdes ou un squeeze parfait?


Il est difficile de croire que l’arrivée de Ravalomanana à Madagascar soit le seul fait de son initiative. Je ne m’étalerai pas sur mes propres raisons mais tellement la symphonie pour dénoncer son comportement semble bien orchestrée, qu’il est difficile de ne pas voir derrière un deus ex machina . Par contre, contrairement à ce qu’on pourrait voir dans l’affaire, je suis persuadé que le dindon d’une farce n’est pas celui qu’on pense. Bien sur c’est de la conjecture, mais je vous en laisse juge.

L’assaisonnement. Tout le monde a remarqué que les récentes nominations autour du président ont pioché dans la banque de ressources de Ravalomanana. Ce n’est pas plus mal si les compétences peuvent travailler me diriez vous? Et dans le même temps, le discours très rassembleur du Docteur Robinson se démarque aussi de sa posture va-t-en guerre et provocateur lors de la campagne électorale. Quant au ministre Roland Ravatomanga, à aucun moment, il n’a semblé vouloir suivre la mouvance de son patron vers l’opposition. Mis bout à bout, et avec le recul, il est difficile de ne pas y voir la phase préparatoire de la mise à mort du groupe Tim & Co et de son bouillant quasi psychotique de chef.

La marinade. Tout le monde sait que Ravalomanana est un retors et qu’il ne s’embarrasse pas de la notion d’honneur pour trahir sa parole. Les présidents Wade et Ratsiraka sont encore là pour prouver sa double trahison lors des deux accords de Dakar en 2002. Mais c’était sans compter sur un plus tordu que lui. En préparant secrètement le retour de Ra8 avec ses propres émissaires et la SADC, Rajaonarimampianina savait pertinemment que l’ancien président n’allait pas tenir sa parole et allait tomber dans le piège de présenter son retour comme celui de l’homme providentiel. Autrement, il est difficile d’expliquer une arrestation aussi prompte de la part d’une équipe qui a mis trois mois pour trouver un Premier Ministre ! Le pari était risqué mais il faut reconnaître le coup de maître, puisque qu’ainsi, il peut continuer à enfermer Ra8 dans un trou à rat, tout en ayant l’aval de la communauté internationale pour accompagner sa décision!! Maintenant que le plus gros adversaire croupit seul dans son trou avec l’aval de la CI, et que les penseurs du Tim ont créé une tête de pont pour rallier le Hvm, la cuisson peut commencer puisqu’il n’a plus comme atout que les couinements de quelques irréductibles qui deviendront inaudibles avec le temps si le plan du Prm arrive à terme.

Cuisson saignante svp! A partir de lundi la session parlementaire va être chaude et on ne sait pas ce que vont nous pondre les députés, mais en tout cas, ils ont annoncé depuis un bon moment qu’ils allaient faire rouler des têtes !! Le Prm semblerait acculer et ne plus avoir que deux choix pour sauver sa tête dans la mesure où les PMP, Patram et autres GPS se sont désagrégés en vol comme un petit pet de none. Ainsi :
– soit le Hvm se tourne vers les groupes politiques constitués au sein de l’Assemblée Nationale, c’est à dire le Mapar en tête de fil, avec les VPM-MMM et les Hiaraka Isika, autrement dit le socle de la transition et les personnes qu’ils ont trahi récemment. Ce qui annonceraient des règlements de comptes à OK Corral !
– soit ils affrontent les députés au sabre et dans le sang à coup de destitution et de dissolution jusqu’à ce que qu’il n’en reste plus qu’un !

La deuxième option n’a pas de sens et ne mène à rien puisque tout le monde y perdra. En jouant la réconciliation avec ses acolytes d’alors par contre, il s’impose comme la tête de fil de cette coalition et prend le bon rôle en enterrant la hache de guerre et étant le plus gentil et le grand perdant qui a lâché du lest en premier. En fait, ce ne serait que de la pirouette de haute voltige pour se débarrasser de ses députés indépendants achetés à grand carton d’ariary, mais aussi frivoles que de jeunes péripatéticiennes. Le risque de la grande guerre ne serait en fait pas plus réel que les armes de destruction massive de Saddam Hussein et c’est juste un spin de plus de la part du Prm pour changer de cap une fois de plus!

La croûte croquante finale. Quel que soit le choix du Prm, il sortira affaibli de cette situation me diriez-vous alors? Pas sur! N’oubliez pas, il n’a pas hésité à laisser Solofo Rasoarahona son associé de toujours, au bord de l’autoroute pour laisser la place à sa jeune garde actuelle, qui s’est avérée être plus de la bleusaille politique qu’une garde prétorienne étant donné les (non) résultats actuels et les brèches abyssales à la présidence. Alors, avec un brin de vision, rien ne l’empêche de sortir de la mêlée par le haut en se lavant les mains une fois de plus et en chargeant son équipe actuelle. Il peut ainsi jouer le rôle du sage de service et imposer à tout le monde la rigueur du comptable qu’il est, avec l’éthique que la nation attend depuis toujours de la part d’un politicien. En laissant passer un pli, il squeeze tout le monde, défausse ses cartes inutiles et s’assure du fit gagnant jusqu’en 2018!

Conjecture, fiction, vision? Pour le moment un post sur un blog. Par contre le Prm a, plus que jamais, son destin entre ses mains :
– finir le combat sans combattre et le soldat Ra-Hery se mue en un grand maître Jedi, héros du grand nettoyage politique et de la relance économique tant attendus,
– Ou bien terminer carboniser en confirmant sa collusion et ses concussions avec les flibustiers qu’ils traînent depuis la transition.

 

 

Galerie | Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s