Et si le changement était simple?


S’il y a une chose que nous malagasy ne savons pas faire, c’est de choisir notre président de la République. En ce qui me concerne, je n’ai jamais été pour le suffrage universel dans la mesure où je ne vois aucun rapport ente le fait de savoir séduire les électeurs et la compétence à gouverner. Mais c’est une autre histoire.
Étant donné notre incompétence historique à choisir un président donc, il est une quasi-certitude que le prochain va encore se mettre à voler et à piller le pays comme tous ses prédécesseurs …. si rien ne change. Vous connaissez l’adage sur le larron et l’occasion. C’est humain mais pas uniquement malagasy. L’ivresse du pouvoir, de Poutine à Georges Bush, en passant par tous les rapiats africains, ont démontré depuis des décennies l’exactitude de cette thèse. La question qui se pose à tous les citoyens malagasy est donc de savoir comment rendre le système de contrôle du pouvoir efficient sachant que c’est une imbécillité sans nom de croire qu’un système défaillant deviendra soudainement efficace sans qu’on agisse dans ce sens.

Les deux propositions qui vont suivre sortent de ce pourrait être l’orthodoxie démocratique, mais il n’est écrit nulle part que nous devons suivre bêtement les exemples qui ne marchent pas. Elles sont très simples à mettre en place, ne nécessitent aucune aide extérieure et ne dépend que de notre volonté.

Il faut enlever toutes les protections juridiques des dirigeants. Je ne sais pas s’il s’agit d’une rémanence de la monarchie ou relève de je ne sais quel besoin, mais la démarche pour traduire le président de la république devant la justice aujourd’hui est aussi impénétrable que la voix du seigneur. Une cour qui n’existe pas, une procédure impossible, bref une démarche impossible. Si on enlève tout cela, pour que le président soit un justiciable, comme un simple chef de fokontany, ils réfléchiront à deux fois avant d’enfreindre les lois. On m’a évoqué comme raison la protection de la fonction, mais pourquoi la protéger? Au contraire, plus la responsabilité est haute et plus la fonction doit être risquée. Au moindre manquement, on fout le président au gnouf. Les prétendants à la succession sauront ainsi ce qui les attend. Il en est ainsi pour tous les responsables, y compris les dirigeants des entreprises et organismes les plus puissants de ce monde (n’est ce pas monsieur DSK?), pourquoi ne pas l’appliquer à nos dirigeants politiques?

Il faut noter les exécutifs à tous les niveaux. Un élève pour passer à la classe supérieure doit avoir une note moyenne au dessus d’un minima convenu. Un employé pour maintenir son emploi doit avoir un rendement minimum ou respecter et accomplir les charges relatives à sa fonction. Pourquoi, le premier serviteur de la Nation peut se comporter comme le dernier des cancres et rester au pouvoir en étant défaillant sur toute la ligne? Vous allez me dire que les sénateurs et les députés sont déjà en charge de faire ce contrôle. Mais justement, eux aussi sont des incapables sur le sujet sinon on n’en serait pas là. Il faut donc un organisme indépendant qui juge le gouvernement en fonction du programme qu’il présente. Les représentants (sénateurs et députés) acceptent ou pas le programme. En suite il reviendrait à l’organisme indépendant de contrôler la mise en œuvre du programme gouvernemental. Si un ministre ne réalise pas son programme, il saute. Si plus d’un tiers des ministres ne réalisent pas leur programme, le gouvernement saute. Et si le gouvernement saute plus de deux fois en un mandat, le président saute. Tous ceux qui ont été ainsi sanctionnés deviennent inéligibles à vie pour un poste de responsabilité publique. Il faut que ce soit automatique et sans recours possible.

Deux mesures très simples qui peuvent être deux stupidités mais qu’on me le démontre car dans ma petite tête, elles sont bonnes.

Galerie | Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Et si le changement était simple?

  1. Neil dit :

    La question n est pas tant de savoir si ces deux mesures sont efficaces ou non.
    Plutot dans quelles mesures sont elles applicables immediatement, dans six mois ou dans dix ans.
    Je mets au defi celui qui arrivera a installer un tel systeme dans un pays comme Madagasikara, qui plus est en un seul mandat, tout en pronant la democratie idealiste, mise sur un piedestal par les esprits bien pensants.
    Dans ma petite tete j ai du mal a y croire en l etat actuel des choses, ou l integrite de tout un chacun laisse cruellemnt a desirer.
    Pour avoir une petite idee de ce qu elles valent reellement il faut voir ce qui se passe dans les pays nordiques.: transparence totale et responsabilite dans l exercice d une fonction etatique, quel qu en soit le niveau. Pas de voiture de fonction pour certains ministres en Suede par exemple, possibilite pour le citoyen lambda de connaitre les revenus et depenses des elus via internet en Norvege. Ils sont memes alles jusqu a supprimer pendant un temps les services de protection des personnalites suivant le pistulat selon lequel on ne gaspille pas les deniers publics. Il a fallu un drame pour que les surencheres ne prennent le pas sur la raison. Que celle ci soit d Etat.

    Ainsi je reitere ce que j ai dit plus tot, que celui qui s engagera aujourd hui a reussir un tel chantier: ne serait ce que la mise en place d un organisme independant, sur un unique mandat se manifeste!!!! Je lui garantis le 1er tour de vita. Qu il sache cependant qu en cas d echec, ce ne sera point d un excommunie dont on evoquera la memoire, on se souviendra plutot d un chatie.
    Parce que les vingt millions d entraineur a remedes miracles, on n en peut plus. On veut simplement onze joueurs qui mouillent le maillot et avancent jusque dans les filets adverses.

  2. andrianjorar dit :

    Simple matter of will man.

  3. neil dit :

    Smallest of actions worth thousand times than the noblest of intentions dude

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s