Que les choses soient claires


Ce week-end je me suis plains du fait que la télévision nationale soit redevenue un outil de propagande du gouvernement comme à l’époque la plus sombre du ratsirakisme en 78. Plus aucun discernement, l’inauguration de la moindre stèle fait l’objet d’un reportage barbant d’une demi-heure. Bref de la lèche à se rapper la langue jusqu’à la gorge.
En évoquant le sujet avec mes amis, je me suis exprimé trivialement comme à mon habitude en disant que « j’avais ras le cul de voir la tronche de rat du PHAT à chaque fois que je regarde la TVM ». On m’a alors rétorqué qu’il ne fallait pas en faire une affaire personnelle et que c’était une des causes de notre immobilisme politique. Et l’argument qui suivit à été la balle de match : De toute manière pendant cette brève transition, pendant laquelle on n’a pas arrêté de lui mettre des bâtons dans les roues, le PHAT a fait plus de réalisation que ses prédécesseurs. Ne voulant pas continuer la discussion, j’ai du user de la méchanceté la plus primaire pour rabrouer mon interlocuteur en arguant que je ne discutais pas avec les mecs qui jouaient au pom pom girl du PHAT et dont la capacité analytique se réduisait à répéter les « tsao » (spins) qu’on lance dans la rue. Bien sur, l’effet voulu et attendu fut immédiat, je me suis mis tout le monde sur le dos et la discussion initiale a été coupée court.

J’évoquerai plus tard dans un autre post mon avis sur le racisme et la méchanceté gratuite, mais ici je voudrai revenir sur deux points :
– La personnalisation des attaques ou des remarques contre les politiciens;
– Les attentes et les réalisations des dirigeants.

De la personnalisation des remarques. Je n’ai jamais serré la main de Didier Ratsiraka, de Marc Ravalomanana ou d’Andry Rajoelina. Ceci pour dire que je ne les connais ni d’Adam, ni d’Ève. Et je suis même certain qu’en tant qu’être humain ils doivent avoir plusieurs qualités que j’aurai pu apprécier dans d’autres circonstances. Seulement ces trois zèbres ont un point commun : leur vision de la gestion de l’État est réduite à une focalisation extrême des pouvoirs sur eux. Il est par conséquent normal que les critiques reviennent exclusivement sur leur personne. On ne va quand même pas se mettre à en vouloir à leurs maîtresses ou leur épouse? En suite, quand on prétend prendre une responsabilité de première importance, il faut également s’attendre et assumer que les remarques y afférentes soient du même ordre. Un dirigeant qui gouverne avec les pleins pouvoirs qui tue ces concitoyens est un assassin et ne peut en aucun cas s’exonérer auprès de ses subalternes. Et celui qui change d’avis toutes les 5 secondes est une girouette sans queue ni tête et surtout, surtout, sans aucun sens de l’honneur! Pour ma part c’est signé, écrit et confirmé. Ce n’est pas personnel, c’est purement factuel et quiconque aurait agit de la sorte aurait été défini comme tel de ma part, quelle que soit sa race ou sa religion.

Des attentes et les réalisations des dirigeants. Jamais sur ce blog vous n’avez lu et ne pourriez lire une seule ligne critiquant les réalisations des dirigeants car depuis toujours, je martèle que chaque brique de construction, même apportée par Belzébuth en personne, doit être capitalisée. Comme je n’ai jamais critiqué la construction des routes ni le MAP (qui est excellent en ce qui me concerne) par R8, je ne critiquerai pas les réalisations de Rajoelina sur les hôpitaux ni ses méga-centres de loisir. Seulement, ce n’est pas ce qu’on attendait et ce qu’on attend des dirigeants. Quand j’ai acquiescé le coup d’état contre Ravalomanana, je lui reprochais en gros :
– De mettre tous ses concurrents en taule et d’abuser de sa fonction pour ses intérêts d’entrepreneur privé;
– De l’opacité totale de sa gestion, contrairement à ce qui a été annoncé dans le MAP;
– De n’avoir absolument rien fait contre la corruption, que ce soit à la tête de l’État, au niveau de l’administration et encore moins au niveau de la justice;
– Son incapacité à entendre et écouter les problèmes qu’il n’a pas personnellement identifiés.
Ça ne veut pas dire qu’il n’a rien fait. Au contraire, on pourrait même dire objectivement qu’il a été le dirigeant malagasy le plus efficient jusqu’à ce jour, car Il a été le borgne au royaume des aveugles, mais les malagasy méritent mille fois mieux et c’est possible et réalisable tout de suite !!!
Maintenant, est-ce que Rajoelina a changé quoique ce soit concernant les points critiques évoqués? Absolument pas. Au contraire, tout s’est empiré !! Donc objectivement, malgré ses quelques réalisations, il mérite, autant que son prédécesseur, exactement le même sort si on applique les arguments qu’il a évoqués à l’époque pour son coup d’État.

Galerie | Cet article, publié dans Politique, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s