Le con c’est toi !


Il suffit d’en avoir une grosse comme ça et c’est tout !

En ce moment je suis dans mon kif politique. Que faire? Pourquoi on ne va pas dans le bon sens? Et si la démocratie n’était pas la bonne solution? Et dans mon trip et mes questionnements auprès de mon entourage, j’ai souvent entendu dire que la démocratie est un mauvais système mais que c’est quand même le meilleur de tous. Ce genre de formule imbécile est en général adorée par ceux qui aiment bien pervertir le système car ils démontrent ainsi que ceux qui l’acceptent sont tous des ignorants et des faibles puisqu’ils sont capables de passer à travers les mailles de ce qui est considéré comme étant le meilleur système pour nous autres. Le pire dans l’histoire c’est qu’ils sont dans le vrai. En acceptant un système qui fonctionne mal, on laisse ceux qui ont su s’adapter aux biais de détourner le système pour servir leurs seuls intérêts. Dans un article précédent, je me demandais comment ou pouvait faire mieux que maintenant. Mais il n’est pas insensé également d’essayer de comprendre pourquoi on en est là. Les facteurs sont multiples et complexes bien sur. Voici quelque éléments de réponses.

Les premiers responsables de ces biais sont ceux qui prétendent nous aider. Que ce soit les institutions de  Bretton Woods ou les pays étrangers qui nous allouent des aides. Ces institutions entretiennent la confidentialité des informations dans la mesure où tous les rapports de la BM ou du FMI sont des documents confidentiels ou à diffusion restreinte alors qu’ils devraient être facilement disponible publiquement. Et en aidant les dirigeants qui biaisent les informations ou qui sont incapables d’en disposer, il ne font que continuer à entretenir ce système.  Le pire est que dans leur hypocrisie la plus absolue, ils arrivent à s’étonner et à se plaindre par la suite qu’aucune information n’est disponible concernant la gestion du pays ! En 2008, les IBW ont suspendu les aides pour notre pays car entre autres, le financement de l’achat du dernier avion présidentiel n’était pas clair. 4 ans plus tard, on ne sait toujours rien de la vérité concernant ce sujet alors que nous, ainsi que ne enfants allons devoir rembourser les dettes que ces institutions ont accordé à vau l’eau.

Les deuxièmes responsables sont nos leaders d’opinion. Puisque l’information rationnelle est rationnée, le politicien compense alors par la mystification et tout le monde se laisse faire. « Les américains m’ont dit…., selon les français, sachez que… je sais de source sure que…. ». Et bien sur, dans un pays de chrétiens, où à chaque coin de rue un prophète s’évertue à donner sa « vraie » traduction de la bible, il n’est rien de plus facile que de faire passer une invention pour une information confidentielle directement reçue de Dieu.

JC Mitterand, monsieur « Papa m’a dit »

Aujourd’hui, les ragots favoris de la rue racontent que le PHAT était le petit copain de la fille de l’ancien président c’est pour cela qu’ils ne peuvent pas s’entendre. Où encore que le PHAT est un homosexuel notoire et trop sensible et c’est pour cela qu’il ne peut pas sentir l’ancien président qui aurait un libido insatiable. L’absence de discussion rationnelle et d’information sur la chose politique ne fait qu’entretenir l’ignorance et la crédulité de la population en laissant la place à ce genre de commérages idiots.

Pourquoi c’est moi qui doit enquêter sur les bois de rose alors que je n’ai même pas de dossier sur mon bureau?

La chose politique n’est plus alors une construction d’un monde meilleur mais un exercice de « spins », du charretier jusqu’à la tête des responsables du pays. Je me souviendrai par exemple de cette discussion télévisée où en présence d’une des journalistes politiques star de la place et deux éminentes têtes pensantes de la société civile, la ministre de la justice affirmait avec le plus grand sérieux du monde qu’elle ne pouvait enquêter sur les affaires de bois de rose car elle n’avait pas de dossier y afférent sur son bureau. Et personne ne moufte !!

Face à de tels comportements de la part des garde-fous, il ne faut pas s’étonner que le politicien quitte à mentir et à pervertir les faits, use de tous les moyens pour accéder à la moindre parcelle de pouvoir afin d’en abuser autant que faire se peut puisque telle est l’exemple des prédécesseurs et que le système le permet. Et la dernière fois que j’ai eu une discussion similaire avec un politicien membre du CST il m’a dit : « le con c’est toi de croire que tu peux aller à l’encontre du système alors qu’il suffit d’en profiter !! »

 

Galerie | Cet article, publié dans Politique, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le con c’est toi !

  1. Luc Manampisoa dit :

    En profiter, la frontière à franchir –
    Mais en attendant c’est toujours la faute aux étrangers si nous ne nous entendons pas, ça c’est sur et clair : http://www.lexpressmada.com/jean-claude-de-l-estrac-madagascar/36757–il-ne-faut-pas-chercher-des-boucs-emissaires-a-la-crise-.html

    • andrianjorar dit :

      Si on nous avait laisser s’entre-tuer tout seul, le problème serait peut-être résolu depuis longtemps. Les immixtions étrangères depuis 4 ans n’ont rien apporté de positif. C’est un constat de fait. Alors soit ils sont capable de trancher en imposant à toutes les parties prenantes une décision, soit ils ferment leur « boite à fromage » une bonne fois pour toute. Quant aux aides conditionnées des IBW, les faits prouvent que c’est un échec total. Avec les mêmes moyens et un peu plus de bon sens, on aurait eu des résultats plus conséquent.

      • Luc Manampisoa dit :

        Tout à fait d’accord, avec le bon sens de la sagesse on ne serait pas à se taper une honte pareille (celles & ceux en dehors de la Haute Autorité Totalitaire) et ne serions pas otages d’une telle mascarade entre deux coq animés par la revanche plus que les intérêts d’un Peuple ‘trop sage’.
        Les financements ne sont bénéfiques que lorsque ‘le bénéficiaire’ est réellement d’accord avec les conditions, les clans qui signent tour à tour se sont surtout gavés de leurs propres conditions et ils continuent à sévir de près ou de loin …
        Seule une revendication de masse peut leur faire peur de nouveau, car nous fonctionnons par la menace et non le dialogue, la Marche Citoyenne aura cours et donnera le ton par des messages écrits, il faut arrêter d’attendre une quelconque résolution par « les Autres ».

  2. andrianjorar dit :

    Je veux dire qu’il vaut mieux ne pas aider qu’aider à la rémanence de nos turpitudes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s