Quel futur allons nous construire?


Un artiste avec une sensibilité à fleur de peau, avec tous ses défauts et ses qualités, MJ, rêvait d’un monde meilleur fait d’amour et de béatitude dans une très belle chanson. C’était son cri face à la rage et la violence de l’humanité. Il se demandait surement comment peut-on encore en être là, alors qu’on ose se définir comme étant des « homme sage »?

Je n’ai pas le don de MJ pour sensibiliser le monde, par contre, s’il y a bien une question que chaque parent doit se poser, c’est bien celle qui consiste à se demander quel monde allons-nous laisser pour nos enfants. Un adage populaire veut qu’on ne puisse pas refaire le monde. Je me suis toujours demandé quel imbécile a bien pu trouver intelligent de rendre populaire un tel fatalisme car si quelqu’un peut y faire quelque chose c’est bien vous et moi.

Par exemple, quand ceux qui sont censés être les gardiens de la conscience, de la spiritualité et de la moralité deviennent des prosélytes rabatteurs de « pigeons » pour un système d’endoctrinement et qu’ils se mettent à servir les intérêts les plus vils pour satisfaire des besoins financiers ou politiques complètement iniques, on est alors en droit de se demander à quoi peuvent bien servir ces systèmes cultuels et pourquoi ils ne reviennent pas à leur fonction première : rendre l’humanité plus moral? Quel a été l’apport de la religion dans la société malagasy? Quelles valeurs a-t-elle défendu depuis qu’elle est là et surtout, le bon chrétien ou le bon musulman (ou peu importe la religion) doit-il être un répétiteur de dogme et combattant idéologique ou un émancipateur de valeur? A chacun d’y répondre.

La notion de justice et d’équité sont des concepts idéaux vers lesquels une société intelligente peut tendre si on suppose que l’amélioration du bien-être général est un objectif commun acceptable. Depuis des siècles, les dirigeants de ce monde nous rabâche alors les oreilles que pour y arriver, un pays doit obligatoirement s’enrichir et cela ne se mesure que par la croissance du PIB et l’amélioration de son excédent commercial. Mais quand on a un système où 1% de l’humanité exploite les 99% restant, comment peut-on accepter que le seul objectif de l’ensemble des membres de cette société est de faire parti des 1%? Le système du trickle down a depuis longtemps montré ses limites en terme de partage équitable de la richesse et des valeurs crées, seulement l’ensemble du système socio-économique mondial est toujours basé dessus. Combien nous faut-il de crises supplémentaires pour comprendre que ce système est à la base de toutes les violences sociales et politiques dans le monde? Nous pouvons tous, tous les jours participer au changement de ce système ne serait-ce qu’en étant un peu moins égoïste et surtout un peu plus généreux envers nos prochains et le futur de nos enfants.

Quelles valeurs devons nous défendre? Pour défendre notre liberté et nos apparences, on s’enferme derrière des murs de 3m de haut. Pour pouvoir mettre un billet de 10.000 ar sur le plateau de l’aumône le dimanche à l’église, on étrangle le salaire de notre personnel de maison qui nous aide tous les jours. Où bien on achète toujours le dernier gadget hi-tech pour soi-disant mieux communiquer et mieux s’informer mais on n’est même pas capable de dire à notre conjoint juste à  côté qu’on l’aime et on ne sait même pas saluer notre voisin.

L’exercice ne consiste pas à se justifier ou à se convaincre du sens de ce que l’on fait mais à l’amélioration qu’on peut apporter à ce que nous avons l’habitude de faire. Bien sur que la routine est une forme de bien être puisqu’elle évite les réflexions et les questionnements fastidieux, mais je serai plutôt de l’avis de Paulo Coelho quand il dit
Si vous pensez que l’aventure est dangereuse, je vous propose d’essayer la routine…. Elle est mortelle.

Galerie | Cet article, publié dans Socios, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Quel futur allons nous construire?

  1. andrianjorar dit :

    Une émission entendue sur rfi hier
    et qui est totalement dans le même sens

  2. neil dit :

    Bonjour,

    la forme?
    a priori oui par rapport a ce que j ai pu lire🙂 ….que ca continue ainsi!!

    L ideal d une societe, d un systeme un peu moins egoiste et plus genereux envers nos prochains et le futur de nos enfants (pour reprendre tes propos)…..c est une idee plus que seduisante, j ose meme le qualificatif de noblesse et enfin un ideal qui ne date pas d hier.
    Pour preuve, je m en remets aux devises de quelques pays qui me viennent a l esprit:
    – liberte, egalite, fraternite pour la France
    – amour, patrie, progres pour le pays si ma memoire ne m a pas encore trahi (la plus recente j ai retenue)
    – Ordre et progres pour le Bresil
    – Progrès, paix, prospérité pour la Gambie
    – Unité, Solidarité, Développement
    – Unité et Droit et Liberté pour les allemands
    – Liberté, Accord, Bonté pour l ukraine
    …….
    Je me pose naivement la question du pourquoi ca marche pas?
    La seule reponse et certitude que j ai au moment ou j ecris: aussi longtemps que les hommes resteront des etres ambitieux, au moins aussi longtemps le systeme dominant actuel persistera…

    Je ne cesse de demander l avis de ceux qui se posent les memes questions qu ici, les reponses les plus communes et qui reviennent comme des boomerangs:
    la cupidite, la rapacite, l avidite, le cynisme.
    Ok. Certainement!! De mon cote j ai assemble le tout dans ce que j appelle « l ambition ». Un sentiment on ne peut plus humain!!
    Mais je me suis pas arrete la. A mon sens, il ne suffit pas de denoncer les comportements immoraux pour les combattre. De mon point de vue, rien ne sert de lutter contre la nature de l homme (etre ambitieux), il importe par contre de cultiver ses atouts moraux, en premier lieu L INTEGRITE.

    A partir de la, on pourra parler serieusement de generosite, d altruisme, du sens du devoir, de visionnaire, des generations futures.

    Les personnes qui seront amenees a prendre des responsabilites, EN PARTICULIER, on doit depenser tout le temps qui est necessaire pour s assurer que ce sont des individus integres.
    Il a ete evoque dans ce billet la notion de valeurs. Ou sont passees les valeurs?
    Quand on n est pas integre, on n a pas le sens des valeurs.
    Et on sera capable de tout sauf de les transmettre.

    Et quand on aura enfin atteint la masse critique de personnes integres autant dans les rangs des leaders que des suiveurs, on sera assez mur pour discuter, echanger et peut etre definir ensemble la notion d equite et de justice……et ce que ca engendre comme responsabilites.

    J ai jamais lu un seul Paulo Coelho (plus par oisivete qu autre chose). Cependant je me permets de proposer un auteur, moins connu, Robin Sharma (« Le leader sans titre » et « Le moine qui vendit sa ferrari »). Certains y trouveront des pistes de reponse aux interrogations posees tout au long de ce billet.

    D ailleurs une ‘tite curiosite de ma part: c est quoi l interet d avoir un parcours de golf a Madagascar si c est a peine 0.5% de la population qui y trouve son bonheur?

  3. andrianjorar dit :

    Commençons par la fin. Il y a 4 terrains de golf à Dago avec maxi 500 familles membres donc on est bien en deçà des 0.5% par contre je ne pense pas qu’il faille tout le temps agir en fonction du plus grand nombre. On n’a pas de sportif champion du monde ni champion olympique, ce n’est pas pour autant qu’on ne doit pas cultiver l’excellence dans chaque discipline. Maintenant on essaye de vulgariser ce sport comme on peu, malheureusement, avec des méthodes peu louables parfois mais ce n’est pas le sujet ici.
    Quand tu demandes pourquoi ça ne marche pas? Je dirai qui te dis que ça ne marche pas? Depuis les premières sociétés humaines à nos jours, je pense que l’humanité s’est toujours demandé comment vivre mieux ensemble et la réponse ne doit pas être très loin de l’équité et de la justice. Il y a juste deux siècles, les arrières grands parents de certains d’entre nous, vendaient encore ceux de nos voisins comme esclaves aux traders de l’époque et un gardien de vache à lait ou un mpihira gasy aurait eu plus de chance de terminer au fond d’une cale en tant qu’esclave que sur le trône de Manjakamiadana. De cette fenêtre donc on s’est amélioré. C’est construction en cours je pense même si des couillons comme moi trouvent qu’elle n’est pas assez rapide et assez « équitable ».
    Maintenant quand tu demandes où sont passées les valeurs, je ne pense pas qu’il s’agisse (selon ma vision du moins) d’un concept figé. Le vendeur d’esclave du 17 siècle avait l’impression de faire un travail honnête. Par contre si on me surprend à louer les services de prostitués à DSK ou au Président on me crucifierai sur la place public car soit disant cela est immoral bien que tout le monde demandera à hériter de mon carnet d’adresse une fois que je serai bien mis au ban de la société.
    On essaye de construire nos valeurs avec nos ambitions personnelles (plus fort, plus grand, plus riche,…) car ce sont les moteurs du dynamisme et on s’améliore on étant plus juste et plus équitable et pourquoi pas plus sage et plus intelligent.

  4. neil dit :

    Oui pour l excellence que ce soit dans le sport ou ailleurs.
    Incomprehension quant a la pertinence d un sport « elitiste », un sport qui fait ressurgir violemment les inegalites qu on aime a decrier et l egoisme qu on adore incriminer.
    De maniere similaire, la coexistence des remunerations dites astronomiques (qu on n arrete a tort et a travers de pointer du doigt) avec les salaires minimum. Ou encore des porsche cayenne qui cotoient au quotidien des citroen 2CV dont un bidon jerricane sert de reservoir a essence.
    Quitte a redefinir en termes concrets ce que c est que l equite mais aussi la justice car c est ce dont on traite ici (j espere me tromper)
    On ne devient pas sage et plus intelligent grace a l ambition. Tu l as souligne toi meme, cette ambition cree une dynamique. La sagesse et l intelligence correspondrait plutot a un etat, resultante d une mutation intellectuelle, psychique et emotionnelle. Du moins celle ci est ma conviction.
    La notion de valeurs (selon ma propre vision) s apprecie dans les comportement et les actes.
    Pour la simple raison qu il est trop complique d aller chercher au for interieur de chacun: quoi??
    Pourquoi un dirigeant, un leader perd toute credibilite dans sa fonction? Souvent parce qu il ne fait pas ce qu il dit, deficit d exemplarite, incoherence dans le discours et dans l action, ……il y a encore quelques annees, le standard managerial se limitait a « j ordonne et tu fais ». Aujourd hui le leadership consiste plutot a la recherche d engagement et d adhesion des collaborateurs. Une evolution liee a celle des attentes exprimees par le corps « salarie ».
    Alors tu as raison, ce n est pas un concept fige. Et pour moi de confirmer, les valeurs s expriment dans le comportement et les actes que l on se trouve a mumbai ou a port elizabeth.

    Pour ce qui est du progres intelligent (je le formule ainsi) et plus juste, on ne pourra se passer d indicateurs de mesure. Tel est notre realite en tant qu etre mi rationnel mi spirituel. Il a meme ete cree l Indicateur de Developpement Humain. Il a ete cree egalement le taux de turn over dans les entreprises, les taux d absenteisme, les audits sociaux. Meme dans la partie remuneration variable de certains dirigeants, les performances humaines et sociales sont retenues comme criteres d attribution au meme titre que les ratios economiques.

    Alors si tu trouves que ca va pas assez vite, il serait peut etre temps de trouver des moyens simples pour mesurer la sagesse et l equite d un systeme?

  5. andrianjorar dit :

    Bien sur que ce que tu dis a un sens et c’est la preuve qu’une réalité a toujours plusieurs formes selon le point de vue.
    Pour en revenir au golf, il est élitiste comme l’a été le tennis ou le jeu d’échec il y a 30 ans parce qu’on y colle une image de « jeu de riche ». Mais aux USA par exemple tu as peux avoir une partie avec un plombier ou un chauffeur de bus sur un parcours. Chez nous, ce ne sont pas les terrains qui nous manquent donc le coût ici n’est pas le facteur de différenciation, du moins pour une initiation de masse. C’est comme le bridge, il suffit d’un jeu 52 cartes et pourtant les joueurs de cartes malagasy préfèrent la belote ou le rami même si le bridge est 1.000.000 fois plus subtile pour le même coût de matos. Donc je conteste la comparaison avec les revenus financiers.
    Bien sur je n’ai pas de réponse à tout mais mais les SCOP comme le Groupe chèque Déjeuner par exemple me semble une idée intelligente d’entrepreneuriat équitable.

  6. neil dit :

    La forme d equite sur les droits de vote ainsi que le partage des resultats au sein des SCOP semblent en effet permettre:
    – une transparence dans la gestion de la societe
    – un controle dans les prises de decision
    – une priorite clairement donnee a la perennisation de l activite
    – une implication (rendue indispensable) de toutes les parties prenantes, ce qui est fondamental pour une organisation quelle que soit sa nature et sa finalite.

    Somme toute le succes des SCOP depend essentiellement de la capacite des associes a apprehender les problematiques liees a la gestion d une entreprise tout en tenant compte des parametres sociaux. Et ce que j evoque la, ici, c est le quotidien des PME et des ETI.
    Alors je dis oui pour un tel systeme. Y a du bon.

    Au sujet du golf, serais tu entrain de me dire que les couts generes par la pratique de ce sport sont tout a fait a la portee de toutes les bourses a Madagascar? Seulement ce sont les gens qui snobent ce sport??
    Est ce ce parametre qui fait que moins de 0.5% de la population malagasy joue au golf?
    Je suis au regret de te decevoir mais j ai vraiment du mal a partager ton point de vue la dessus.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s