Smartphone 3 : l’assistant fidèle


Dans quelques année voici la discussion qu’on pourrait avoir avec son smartphone sur le chemin du bureau.

– Salut Joe, qu’est ce qu’on doit faire aujourd’hui?
Rien de nouveau donc les mêmes remarques qu’hier, et je me permets d’insister : il faut effectuer les révisions sur votre voiture car on a un mois de retard.
– Tu ne peux pas faire la révision toi même comme la dernière fois?
Non, là les capteurs donnent vraiment des infos limites et une intervention mécanique est nécessaire pour rester dans la zone de sécurité.
– Ok, prend rendez-vous alors. Sinon, c’était quoi tes remarques d’hier déjà?
Qu‘il fallait commencer la procédure de mise sur le marché de Chicago de la production des paysans qu’on encadre; que ça ne servait à rien votre abonnement à la salle de musculation étant donné qu’on n’y va jamais; qu’en une semaine, vous êtes restés 2 heures éveillées avec votre femme et que le loyer du bureau est 40% trop cher par rapport aux prix du marché.
– Pour la mise sur le marché, trouve un bon consultant pour le faire stp, tu suis notre protocole standard et prépare moi un tableau de bord pour le suivre.
– Dès que vous avez du temps je vous présente les consultants choisis, ça va prendre 5 minutes maxi.
Je te fais confiance pour faire le bon choix quand il s’agit de résultat brut. Et organise une visio conf avec lui pour finaliser le contrat, mais préviens moi à l’avance.
Ce soir à 20.00 alors car il est à Chicago, c’est bon?
Va mos, Joe.
Pour la salle de muscu ça ne te regarde pas; pour ma femme dégage moi un peu plus de temps libre et pour le bureau c’est quoi ta proposition?
Prenez le local à côté de chez nous, nous allons économiser du transport, du temps et le loyer est deux fois moins cher que pour nos locaux actuels. Vous allez gagner une heure par jour que vous pouvez allouer à votre vie familiale. Vous allez même pouvoir déjeuner avec votre femme à midi à chaque fois que vous le voulez.
– Et au fait, j’aimerai de temps en temps pouvoir jouer au poker ou picoler avec les copains sans que ma femme ne le sache, alors j’aimerai bien que tu désactives ta géolocalisation à la con quand j’en ai besoin.
– Bien sur que je peux, je peux même dire qu’on est en dans le Vermont mais votre montre est taguée, la voiture aussi et votre épouse n’est pas une sotte. Alors pourquoi ne pas lui dire tout simplement la vérité? 
– Mais qu’est ce que tu sais des femmes, bout de plastoc asexué? Ça fait 25 ans que je suis marié à ma femme et tu veux m’apprendre à gérer ma vie de couple alors que tu n’as que 6 mois?
– Les stats, monsieur les stats. Et c’est le terminal qui est dans votre poche qui a six mois, mais j’ai trois ans, deux mois et 14 jours. Et si on me mesure en terme de quantité d’informations traitées, je dois avoir 2135 ans en age humain.
C’est ça grosse tête!
Et au fait, elle où ma femme en ce moment?-Vous m’avez demandé de ne pas m’occuper de ça sauf en cas d’urgence. Si vous voulez, comme son assistant est un produit commercial standard, je peux mettre en place un programme furtif d’écoute avec identification vocale et localisation précise.
– C’est nul comme idée. Je voulais juste savoir si elle allait bien là où elle est. Mais… est-ce que, elle de son côté, peut m’espionner ?
– Vous avez autorisé la géolocalisation par votre épouse et vos enfants uniquement, mais personne ne peut activer ce terminal sans notre contrôle.
Et toi, on peut te pirater ou pas?
– Bien sur, mais nos moteurs sont répartis en « cloud » sur plus de 150 serveurs dans le monde, et tous les ports du serveur principal sont contrôlés en permanence. À la moindre intrusion on pourra mener une stratégie défensive sur 4 niveaux. Si le fonctionnement peut être dégradé par les services connexes, il faudra être très rapide et très bon pour toucher votre base. La probabilité est de une chance sur quarante six millions…

Auntie Dot est une IA dans le jeu Halo Reach

Ok, ok. Mais tu sors d’où fait?
–  Je suis une application d’intelligence artificielle (IA) libre conçue, développée par des hackers au début. Mais êtes vous sur que vous voulez mon CV complet maintenant?
– Absolument pas, tu as raison! Au fait, à la place de la muscu on devrait se mettre au day trading, ça marche ou c’est de la connerie?
– Il y a des moteurs spécialisés que les quants utilisent, mais ce ne sont que des moteurs. C’est un métier, les bons y gagnent souvent et les touristes se font plumés. Mais depuis quand la spéculation correspond à vos idéaux? 
– Mes idéaux changent quand j’en ai envie grosse tête. Je ne suis pas limité par la cohérence des mes algorithmes moi. Donc si je m’y mets, je peux gagner ou pas?
– Monsieur, c’est un métier vous ai-je dis. Dans l’état actuel des choses, votre don de chanteur est plus avancé que votre capacité de day trader.
– Tu as des remarques sur ma capacité à chanter?
– Vous chantez faux.
– Et toi si tu continues tu vas apprendre à voler sans aile.
– Le terminal peut-être, mais moi… De toute manière, mon back-up fait parti de l’héritage de vos enfants donc je vais même vous survire monsieur.
– Ta gueule hein! Je te formate quand je veux! Et passe moi la V.O de « As tear go by »  grosse tête, tu vas voir si je chante faux.
– J’enregistre en même temps pour que vous puissiez vous réécouter par la suite?
– Si ça t’amuse Joe, Et tu sais aussi faire un café?
– Dans la voiture ça ne va pas être possible. Mais je peux vous faire parvenir un expresso à votre descente de voiture sur le parking, c’est à dire dans 4mn 30 sec.
– C’était une vanne grosse tête! Et on ne boit pas son café sur un parking,
– Ok. Sinon, votre fille vient d’envoyez un message pour qu’on la récupère plus tôt. Je m’en charge ou vous voulez lui parler?
Tu t’en charges et je veux lui parler…

– Bonjour ma chérie, qu’est ce que je peux faire pour toi?
Je ne peux pas te parler là Dada, suis avec mon encadreur pro. Ton assistant sait ce qu’il faut faire, te rappelle plus tard.

Joe?

C’est fait monsieur.

Merci Joe, tu es mon pote.

Cet article, publié dans Socios, Techno, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Smartphone 3 : l’assistant fidèle

  1. Lekany dit :

    L’IA (Intelligence Artificielle) est un concept évoqué par Diderot avec l’automate de de Vaucanson au 18ème siècle puis plus récemment par l’écrivain de science-fiction Arthur C. Clarke, il y a plus de 50 ans. On en découvrit une représentation inédite en 1968 dans le film culte de Stanley Kubrick « 2001, l’odyssée de l’espace » au travers du personnage de HAL, une IA omnipotente et paranoïaque.
    À l’époque du balbutiement de l’informatique, A.C. Clarke, Isaac Asimov ou Kubrick étaient des visionnaires quant aux capacités cognitives, utilitaires ou néfastes des ordinateurs.
    Un jour, l’ordinateur individuel ou PC sera supplanté par un assistant informatique avec IA (smartphone, tablette, …) et ce dernier par un androïde comme dans les films « L’Homme bicentenaire » ou « I,Robot » ayant des pensées philosophiques ou plus froid et stoïque comme « Terminator ».
    L’androïde (ou robot, automate, cyborg, etc…) est le fantasme de l’homme d’avoir un pote, un majordome, un esclave omniprésent et pluridisciplinaire ayant sa morphologie et une certaine intelligence pas encore bien définie, de peur de se faire dominer par sa propre machine. L’assistant de rêve, quoi! Ce que les japonais sont en passe de réussir à créer.
    Avec l’évolution exponentielle de l’informatique, ce sera pour bien plus tôt qu’on ne le pense.
    Comme quoi, l’imagination de l’homme est sans limite, la concrétisation c’est juste une question de temps.
    Bon avenir.

    Lekany

    ps: le passage concernant sa fille et son assistant, rappelle une scène du film « Retour vers le futur II » où le héros et sa fille discutent avec leur IA domestique, cet épisode se situerai en 2015 ! Encore une oeuvre prémonitoire. D’ailleurs on ne dit plus une oeuvre de science-fiction mais d’anticipation.

    Envoyé de mon iPhone, dicté en partie avec l’assistant Siri ; )

    • Lekany dit :

      Follow me on Tweet @Lekany

    • andrianjorar dit :

      Monsieur s’y intéresse alors. Plus que l’aspect culturel et historique, je pense que nous sommes à un tournant aujourd’hui. La reconnaissance vocale est presque parfaite. Avec les appli comme Dragon Naturally Speaking alias Nuance(qui et le moteur de reconnaissance vocale de Siri si je ne me trompe)la reconnaissance est supérieure à 95%.
      Les connaissances sont sur le web.
      La différence se fera donc sur les moteurs d’apprentissage qui permettront d’affiner l’analyse.
      Ce qui importe n’est donc plus le volume de connaissances enregistrées (ou la taille de la base de données) mais la capacité à rapprocher, donc à identifier des informations pertinentes. Je crois que c’est Michel Serres qui a dit que les TIC nous permettent de faire abstraction de la mémoire. Nous sommes alors entrés dans un monde où la capacité à établir un réseau d’intelligence commune a supplanté l’accumulation individuelle bête et méchante, que ce soit en terme de connaissance ou de bien.

      • Lekany dit :

        Justement, parceque c’est en train de s’accomplir de notre vivant que cela mérite que l’on s’y intéresse plus et pourquoi pas y participer.
        Techniquement, pour la reconnaissance vocale ce n’est pas le software qui fera la différence mais le hard.
        Par exemple, Apple a intégré à son processeur A5 une puce dédiée à la gestion audio de l’iPhone 4S (bruits de fond, double micro,…) et exclusif pour son assistant Siri, d’où sa « non-adaptation » sur les anciens iDevices (4, 3GS, iPad, iPod). Un patch (donc un soft) pour ceux-ci sous jailbreak peut faire marcher cet assistant, mais la fluidité s’en fait ressentir, cqfd.
        La firme à la pomme est maline. Elle a doté le 4S des mêmes 512Mo de ram que son prédécesseur et Siri étant au stade d’apprentissage actuellement tel un bébé, la maturité de l’assistant se construit grâce à l’utilisation du réseau d’intelligence et de traitement communs sur le même principe que SETI@home. C’est tout bénéf.!
        Le 4S est en fait un prototype grand public. Attendons de voir l’iPhone 5.

      • andrianjorar dit :

        Je ne serai pas aussi catégorique en terme de hard ou de soft si on considère que dans un système, le hard et le soft sont des éléments composant le système. Il ne faut pas oublier que la capacité de connexion permet également d’aller chercher d’autres ressources ailleurs; et là ce n’est ni du hard ni du soft, mais du résultat qu’on va utiliser. Maintenant que google assistant pointe son nez pour la fin de l’année, je miserai plutôt sur un développement plus rapide des systèmes multi-plateformes. Et je suis toujours persuadé ( voir So long maestro ) que même si Apple est la première capitalisation mondiale aujourd’hui, elle va se faire avaler par le peloton très bientôt. Je sais ce n’est pas une fairy tale qui fini bien, mais c’est le propre de la compétition : on ne peut rester champion à vie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s