La fin du monde


Le VLT regarde à l’intérieur des Yeux de la Vierge- Crédit : ESO/Gems project

Ma cadette m’a demandé récemment si la fin du monde aura bien lieu comme certains l’annoncent pour l’année prochaine. Instinctivement pour la rassurer, j’avais répondu que c’était une bêtise pour convaincre les personnes crédules de suivre un secte ou pire, de les amener à agir sous la peur. Une fois l’instinct primaire paternel dépassé, je me suis posé la question de savoir, qu’est qui pourrait dans un futur « proche » faire que la terre disparaisse. La cata la plus documentée à ce jour sur le sujet est une collision intergalactique entre la galaxie d’Andromède et la notre, la Voie Lactée, qui pourrait se produire bientôt dans ….3 milliards d’années. Si le sujet vous intéresse, appeler votre moteur de recherche préféré avec comme mot clé « collision avec Andromède » sinon, avec le lien suivant, mon copain wikipédia vous donnera une porte d’entrée sur le sujet.

Mais plus près de nous, des risques plus probables sont réels : nos capacités d’autodestruction. Vous allez me dire, que les inepties humaines ne sont pas capables de détruire la planète toute entière. Peut-être, mais on est potentiellement capable de nous faire très très mal bêtement.

Risque premier : une guerre nucléaire. Si la guerre froide aujourd’hui semble être derrière nous, « doublyou » nous a montré qu’on peut avoir un illuminé capable de déclarer la guerre à un pays sans raison valable à la tête de la première puissance nucléaire mondiale. Mettez deux schizophrènes de la même veine à la tête de la Russie et des USA, ou mieux, il suffit qu’un gamin fou pirate les clés d’une des puissances nucléaires pour envoyer quelques fusées chez le voisin et …. boom, on irradie la planète entière pour les 3 siècles à venir !!! Comme quoi il est vital de garder les têtes nucléaires en place.

Deuxième risque : une cata écologico-nucléaire. Sous l’effet d’une série de grands tremblements de terre une quarantaine de centrales nucléaires américaines et françaises se transforment en joyeux feu d’artifice. On l’a loupé de peut à Tchernobyl et Fukushima, donc la probabilité d’occurrence n’est pas nulle tant que ces usines de la mort existeront. Mais juste à la suite de ça, la famine frappe l’Afrique du nord toute entière, la moitié de l’Inde et la moitié de la Chine.  Ca ne s’est jamais produit en même temps, mais isolément si. Donc le risque de survenance est aussi réelle. Juste un tout petit pas à franchir pour annoncer par la suite que c’est à cause de deux des pays les plus riches au monde que la moitié de la planète meurt de faim, et c’est partie pour une grosse fosse septique mondialisée.

Troisième risque : une fête écologico-financière. Le jour où le Big One arrivera, la faille de San Andreas pourrait avaler la Silicon Valley comme un singe mâchouillerait une cacahuète. Tous les sismologues de la planète le prédisent, mais on ne sait pas quand, ça peut être demain comme dans 3 milliards d’années. Mais trois jours plus tard, dans la suite du mouvement de la plaque tectonique du Pacifique, un tsunami rase la ville de Tokyo. Toutes les bourses de la planète plongent: le NIKKEI n’est plus côté, le NASDAQ se trouve à  1300 points en perdant 50% de sa valeur du mois précédent le FOOTSIE embarque l’Europe à 3000 points également à moins 40%. Dans la panique les traders font n’importe quoi et même l’économie réelle n’est plus capable de se financer et c’est la fin de l’économie telle qu’on la connait aujourd’hui : virtuelle et fragile.

Mais ça n’arrivera pas alors continuons à polluer le plus irresponsablement du monde, laissons nos dirigeants alimenter la cupidité mondiale, et surtout enrichissez vous encore et encore en écrasant tout sur votre passage pour qu’on puisse paver votre tombe de vos exploits car le monde ira mieux ainsi.

Galerie | Cet article, publié dans Techno, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour La fin du monde

  1. Ping : La fin du monde II | Mon Gasikara à moi : politique et développement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s