Si j’étais le mari de Mialy R.


Ok, c’était juste pour racoler (les lecteurs, pas madame la présidente) mais reconnaissez que c’est plus marrant que d’écrire par exemple « conseil d’un blogueur à monsieur le président de la Hat concernant sa trajectoire de la présidence d’un gouvernement de séditieux vers une noblesse politique ».

Mais venons en au fait. A la sortie de la liste du dernier gouvernement, j’étais parmi ceux qui ont clabaudé publiquement le nouveau « beans » de la HAT et il n’était pas difficile de critiquer ce gouvernement tellement il y avait à dire et à redire sur sa composition et la façon dont on l’a composé. Et puis me revint une critique qu’un commentateur à fait sur le blog de Ndimby qui disait en gros que les bloggers ne sont que des jacasseurs qui ne font que ressasser les mêmes sujets. Et il faut reconnaître qu’il y avait dans cette remarque une part de vérité incontestable. Une part dis-je, car ce n’est là bien sur qu’une vision bien restreinte de l’idée qu’on se fait de ce qu’on écrit. Donc je me suis fait violence en faisant abstraction de ce que je pouvais penser des uns et des autres et me suis demandé ce qu’on pouvait attendre de cette dernière galipette des dirigeants.

Organiser une élection équitable et crédible. Ils en ont fait leur cheval de bataille et si par chance on a la même définition de l’équité et de la crédibilité, atteindre un tel objectif serait déjà un pas significatif en avant pour le pays, surtout si on arrive à pérenniser le système. Mais c’est tellement banal! On dirait un dégagement de gardien de but de ses 6m.

D’où le titre : si j’étais à la manette et que faire preuve d’élégance ne revenait pas juste à me déguiser en Radama I dans les rues de Tana avec à mes bras ma dulcinée, je prendrai tous mes détracteurs à contre-pieds, histoire de les mettre dans le vent et surtout me positionner en tant que seul homme d’état sage de ce pays.

Pour cela, j’annoncerai que je ne serai pas candidat à la prochaine course à la magistrature suprême, et ni  « Ramose Paoly » (ilay andrasana foana nefa tsy tonga mihitsy), ni aucun membre du gouvernement ne pourront y participer. Se débarrasser des « caïra », qui m’entourent et clouer sur la moquette les adversaires qui se croyaient « sioux ». Double passement de jambe pour provoquer une ola dans les tribunes.

En suite, j’instaurerai une commission de validation des amnisties entièrement indépendante, pourvu de moyens d’enquêtes, avec comme seule fonction et objectif : trouver la vérité et accorder l’amnistie uniquement à ceux qui reconnaîtraient publiquement leurs méfaits envers la nation. Un petit pont sur les deux Messi(es) qui sont revenus sauver le pays du fin fond de leur exil de condamnés. Et aussi pour raser l’herbe sous les pieds de notre professeur prognathe national.

Et à 25 m, la passe décisive en profondeur derrière le dernier défenseur : la loi sur les partis politiques et l’administration pour réduire le nombre de parasites  sur le terrain politique et surtout rendre effective la notion de redevabilité des fonctions politiques. Peu importe le buteur par la suite, pourvu que ce soit un autre dans l’équipe.

Tellement simple et d’une beauté incommensurable.

Mais est-ce que les endosseurs d’Hugo Boss peuvent comprendre que ce qui importe dans l’élégance, ce n’est pas d’être vu en dandinant benoîtement sous ce qu’on arbore, mais d’être reconnu pour ce qu’on est et ce qu’on a fait. Une élégance qu’on apprenait autrefois du côté d’Amparibe avec un certain préfet qui se nommait Morterol : respect Rapr !

Galerie | Cet article, publié dans Politique, Socios, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s