Sens des chiffres



Il n’est pas question ici de démontrer la pertinence des mathématiques, mais tout simplement de montrer que les chiffres ont un sens, ou disons même on au moins trois utilités en ce qui me concerne :

1. Mesurer la réalité. une blogueuse (Citoyenne Malgache) m’avait dit  « … je reconnais à Ravalo d’avoir permis ce changement de mentalité pour que la population se prenne en charge, d’avoir développé la culture de résultats« , supposant que c’est une personne de bonne foi, je considère que c’était son appréhension de la réalité qu’elle a vécue, et par conséquent je lui ai cédé ce point positif pour « ho avy aho ». Par contre, quelle partie de la population a subi ce changement? aucune idée. Était-ce une partie significative? Ptet’ ben kui, mèèè…. ptet’ben knon ossi!!

2. Tracer les actes. Quand l’agenda de la relance économique de Madagascar édité par la BM, se plante lamentablement à la page 29, en écrivant que le stock de la dette malgache était plus de 20 milliards de USD (alors qu’il ne dépassait même pas 5 milliards USD), on se demande pourquoi on se laisse donner les leçons de gouvernance et de rigueur par des consultants aussi géniaux alors qu’ils ne sont même pas capables de se relire entre eux pour corriger une coquille. Ce n’est qu’une coquille me diriez-vous? Oui, mais c’est un document de l’irréfutable Banque Mondiale et non le blog de Zo.

3. Partager les faits mesurés. Il n’y a rien de plus énervant que d’entendre des gens discuter sur le fait que Ratsiraka ou Ravalomanana ou Rajoelina est ou était meilleur que l’un ou l’autre sans que personne ne soit capable d’étayer ses arguments par des faits concrets. Alors pour tous ceux qui pensent que Ravalomanana a fait décoller le pays, voici un graphique édifiant :

Depuis 1980, notre pays n’a pas cessé de sombrer et pas un seul n’a fait mieux que l’autre de 1980 à 2008. Bien sur, cette information n’est pas irréfutable, au contraire. Et c’est le deuxième point positif du partage : pour que l’information soit contestable. Et j’ai mis exprès l’exemple de la coquille de la BM pour dire que tout le monde est contestable, qu’il soit président de la République, le patron de la Banque Mondiale ou le pape des prêtres qui aiment les enfants.

Voilà pourquoi les chiffres ont un sens pour moi.

Zo RAR

Annuaire Blog Forum musculation

Galerie | Cet article, publié dans Développement, Politique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Sens des chiffres

  1. Noël dit :

    Bonjour,
    Intéressant en effet, ce n’est peut-être pas qu’une coquille, mais tout simplement de l’incompétence, car dans une entreprise, même petite, on ne peut se permettre de se tromper à ce point !
    Amitiés

  2. pitchboule dit :

    Votre critique me semble incomplète … Et ce n’est pas pour défendre la BM. C’est par souci de précision.

    Le rapport parle d’une baisse de la pauvreté, au sens de la Banque Mondiale. Pauvreté, je le crois, est définie sur la base du nombre d’individus d’une population ne disposant pas du revenu du seuil de pauvreté (de l’ordre de 30$ /mois, me semble-t-il)

    La courbe que vous citez, elle, décrit le PIB par habitant. Elle signifie que la croissance brute n’a pas répondu à la croissance démographique. Si le pays avait connu une croissance régulière annuelle de seulement 2%, le PIB/hab serait aligné sur la courbe bleue. Les deux informations ne sont pas nécessairement liées … Certains pourraient même décréter selon les données de la BM, que la période Ra8 a assuré une meilleure répartition au bénéfice des populations rurales.

    On peut critiquer la réalité des chiffres, on peut de même remettre en question les méthodes et les critères d’évaluation de la BM, mais pas en corrélant ces deux informations. Vous auriez du joindre la courbe du PIB sur la même période pour voir son évolution selon les crises. Elle existe. Je dois l’avoir dans un coin.

    Cordialement

    ps : ravi de découvrir votre blog

    • andrianjorar dit :

      Pitchbull,
      Votre remarque est pertinente et logique mais je ne critiquais pas la BM (pour une fois) sur cet article, je disais simplement qu’il y avait là une information qui tendait à montrer que dès dirigeants malgaches successifs, il n’y en avait pas un pour sauver l’autre, et le message était surtout pour les supporteur de R8.
      Pour être complet et parfaitement objectif (mais ce n’est pas mon cas) il aurait fallu préciser que sous la période R8, la courbe est ascendante mais avec une pente inférieure ou égale à 2%. Et pour un pays qui doit rattraper son retard et qui est en voie de (sous) développement, je pense qu’avoir le même taux de croissance que la France c’est pas terrible. En tout cas on ne risque pas de rattraper qui que ce soit à ce rythme là.
      Mais toutes les remarques sont toujours les « tongasoa » ici et merci pour la visite.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s