La ToIP et la VoIP


Si vous voulez savoir qu’est ce qu’il y a derrière ces deux acronymes bizarres à part Skype et MSN messenger alors ce travail d’élagage vous concerne.

L’exercice consiste à éclairer le profane sur le sujet pour ne plus être le dernier des béotiens la prochaine fois que le sujet sera sur la table et non un manuel de référence pour un pro.

Le gros de l’info à été copié à partir d’un excellent site qui s’appelle Frame IP pour tous ceux qui veulent aller plus loin.

Venons-en au fait : si vous dites que VoIP et ToIP c’est la même chose vous aurez 18/20!

  • ToIP = Telephony over Internet Protocol
  • VoIP = Voice over Internet Protocol

Tout ce beau monde donc concerne la voix transportée par internet selon le protocole TCP/IP (merci wikipédia), et qui permet des communications moins chères (voir plus bas) et plus informées.

La différence est assez confuse par contre.

Pour certains la ToIP concerne le matériel et la logistique qui permet de téléphoner, Pour d’autre la VoIP ne concerne que la technique de transport de la voix sur IP. Donc la VoIP est comprise dans la ToIP.

Mais vous demendez à ma fille, MSN messenger c’est mieux parce qu’il y a l’image vidéo en plus et pour elle ce n’est ni de la ToIP ni de la VoIP mais du MSN, c’est tout. (en fait ils appellent cela de la triple play maintenant)

Comment ça marche?

D’abord pour qu’il y ait VoIP, il faut :

  1. Un support physique. Ca peut être le cable de cuivre, un faisceau hertzien (de la radio quoi) ou de la fibre optique.
  2. En suite un protocole pour transporter les données. Aujourd’hui on utilise surtout la TCP/IP mais pour votre gouverne il y a aussi le protocole OSI qui est de moins en moins utilisé. Généralement le hardware pour assurer cette fonction est le modem et le routeur.
  3. Après une autre couche de protocole normalisé et standardisé par l’IETF pour établir, modifier et terminer des sessions multimédia. Là vous avec le SIP, le H323 et le MDCP comme protocoles ouverts non propriétaires.
  4. Maintenant vous enlever le routeur et vous le remplacer par un ordi qui joue le rôle de gatekeeper ou passerelle et vous avez un IPBX un auto-commutateur intelligent (ou PABX numérique). Il assure la gestion des permissions et la résolution d’adresses mais il peut également agir comme un administrateur de la bande passant disponible sur le réseau.
  5. Bien sur les câbles et les processeurs ne peuvent pas faire cela de par eux mêmes, il faut un logiciel, qui aujourd’hui, peut tout faire : autocom, gateway (connexion appel sur VoIP), conference server, ils appellent cela aussi un SCF : Scalable Communications Framework. Le plus célèbre aujourd’hui parce qu’il est développé sur Linux et que les codes sont Open Source c’est Asterisk.
  6. Et enfin les terminaux : soit des ordi, soit des postes téléphoniques numériques ou des déclinaisons : PDA, smart phones, …

Ça sert à quoi?
Économiser.

  • Un IPBX c’est un ordi. Ca coûte beaucoup beaucoup moins cher qu’un autocom analogique (PABX) même si vous mettez un super serveur redondant derrière.
  • Maintenant si vous avez, une organisation multi-sites (une banque, une pizzeria, …) en mettant un IPBX et une connexion internet, vous pouvez avoir des communications inter-sites illimitées et gratuites.
  • Aujourd’hui, vous pouvez aussi passer par les “groupeurs d’appels” et vous avez des coûts d’appels internationaux diviser par 3 ou 4 par rapport aux coûts des opérateurs classiques.
  • Au lieu d’avoir un réseau analogique et un réseau internet, toute votre installation tient sur le réseau internet.

La convergence.

  • La convergence avec la vidéo est la première qui vient en tête; c’est un plus mais purement esthétique.
  • La convergence avec l’informatique par contre est fondamentale : reconnaissance du numéro appelant et les services du CRM# derrières. Un exemple simple : vous devez rappeler un très gros client pour conclure et il faut remercier par une boite de chocolat sa secrétaire, qui vous à caler la date et l’heure d’appel, et se rappeler que le client adore le foot et la pêche au gros. Vos faites un double rappel sur votre agenda :
    • Le premier, 24 H à l’avance et le deuxième à l’heure de l’appel. 24 h avant, vous achetez la boite de choco que vous faites ramener à la secrétaire et vous faites des recherches sur le foot et la pêches au gros pour placer quelques “remarques” qui vont attirer son attention lors de la conversation.
    • Le deuxième met votre ordi sur votre Outlook et lance l’appel d’un clic ( vous avez pris le soin de faire le lien auparavant) et vos notes pros remontent à l’écran mais ceux sur le foot et la pêche aussi.
  • La gestion automatisée des appels dans les call centers.

Pourquoi les OT rechignent?
Ceux qui sont les moins réactifs vont, dans un premier temps, perdre de l’argent sur les communications internationales, donc il va falloir qu’ils mettent plus de service pour que leurs services soient innovants.

Par contre, une stratégie de captage sur des connexions permanentes (à des différents prix pour différents services) serait une rente à terme. Il ne s’agit pas uniquement de mettre de la téléphonie illimitée et de la Tv mais d’être innovant, bref savoir se mettre à la hauteur des besoins. Mais le temps que ces gros mammouths se mettent à comprendre cela…

Zo RAR

 

 

Galerie | Cet article, publié dans Techno, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s