La politique de l’agenda sur la santé


De Maryanne Sharp, Ioana Kruse et Lubna Bhayani

Fixer les priorités dans le secteur de la santé pour se montrer plus efficace.

Il faut savoir être à la fois global et endogène

Toute la problématique de la vision de ce papier réside dans son titre. La perception que les autres vont avoir sur l’action importe beaucoup plus que la pertinence et l’efficience de l’action elle même. En zoomant uniquement sur les indicateurs de santé, on perd la vision stratégique globale de l’action. Or comme le formule si bien l’OMS, « La santé est un élément indispensable de la croissance économique et de la prospérité future : il s’agit d’une nouvelle dimension de la politique de développement. »

La politique d’assistance pour la santé doit donc s’inscrire dans une politique générale de développement et non pas une somme d’éléments éparses sur une feuille de récolement d’informations statistiques. Ce point est fondamental dans la mesure où si la cohésion holistique semble exister au niveau d’une document stratégique globale comme le MAP, sa mise en œuvre au niveau des différents ministères est une somme d’actes désordonnés ne pouvant arrivé à aucun résultat probant. Du coup, les mises en œuvre par objectif n’ont plus alors aucun sens puisque le paradigme qui doit soutenir la politique générale est absent et ses actions deviennent alors des actes isolés et dérisoires.

On se souci beaucoup par exemple dans ce papier de la santé maternelle et de l’enfant autour de l’accouchement. Supposons qu’on obtienne des résultats fabuleux par l’action d’un financement étatique sur ces deux sujets. Comment on va nourrir les enfants et les mères une fois qu’ils ne bénéficieront plus d’un encadrement pour l’amélioration des statistiques des centres de santé? N’allons nous pas alors favoriser la procréation à tout va pour pouvoir bénéficier le plus longtemps possible de l’assistance publique? Aussi brutale que cela ne paraisse, il ne sert à rien de s’occuper de la santé d’une adolescente rachitique et enceinte si on ne sait pas de quoi elle va vivre après l’accouchement.

Il en est de même pour l’accès et la qualité des services de santé. L’absence d’acteurs privés dans ce domaine démontre que le marché n’est pas rentable. En subventionnant la santé en milieu non rentable à quoi nous nous attendons? Ce qui est sûr c’est que nous allons avoir des pauvres en bonne santé, qui risqueront d’être toujours aussi pauvre après car ils n’auront toujours pas résolu les causes de leur pauvreté tout simplement parce qu’ils sont en meilleur santé. Et dans le pire des cas, les plus opportunistes profiteront et détourneront cette subvention pour d’autres fins plus rationnelles pour eux.

Arrêter la politique de la mendicité

L’honnêteté intellectuelle est également un point sur lequel les concepteurs de stratégie doivent se résoudre. Il est effarant de lire dans le MAP et les politiques qui suivent qu’on puisse considérer le SIDA comme un problème majeur à Madagascar étant donné le taux de prévalence dans le pays (moins de 0,95%). Et ceci, tout simplement parce qu’on nous fait languir devant l’existence d’une aide extérieure sur le sujet. Et à coté de cela, absolument rien de la part de l’État sur la lutte contre le paludisme dont on sait les ravages sur notre ile.

Tant que nos dirigeants n’assumeront pas la responsabilité qui leur incombe, nous seront toujours traités comme des mendiants qui se contenteront de quelques os pour subir les puissances financières internationales. Et contrairement à ce que certains veulent faire croire aujourd’hui il ne s’agit guère de fierté mais d’intelligence stratégique. En acceptant d’ériger un artéfact en problème majeur pour quelques dollars de plus, on réduit drastiquement la probité et la pertinence de nos réflexions vis à vis du l’histoire de l’humanité toute entière.

Zo RAR

Blogs Actualité

Blogs / Annuaire de blogs

Galerie | Cet article, publié dans Banque Mondiale, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s