Hi Tech et éducation de base


UbiSlate7En octobre j’ai écrit l’article Sakshat quand les indiens allaient sortir leur tablette à 35 USD. Finalement elle a été sortie sous le doux nom de Aakash qui voudrait dire éther ou espace. Et sakshat devient le programme national indien pour l’éducation via les TIC.

Dans la lettre ouverte Welcome : 35$ tablet for education adressée aux indiens et à leurs gouvernants, Nicholas Negreponte, l’initiateur de projet OLPC dit ceci : "Software is harder (than hardware). Linux is obvious, but whatever you do, do not make it a special purpose device with only a handful of functions. It must be a general purpose computer upon which the whole world can build software, invent applications and do programming. We know that when children program they come the closest to thinking about thinking. When they debug, they are learning about learning. This is key." Il s’agit de la vision d’une personne qui s’intéresse à la première phase de l’enseignement (6 à 12 ans) et il me semble que son avis sur le sujet importe. En plus, elle correspond à la mienne alors ne m’en veuillez pas de la promouvoir.

Maintenant, les outils sont une chose, ce qu’on en fait en est une autre. Nous sommes aujourd’hui à une étape importante de la vie de notre société car on peut faire un saut quantique en terme de progression et de développement de la société grâce à ce genre d’outils.

La formation est le premier investissement à faire. Il faut arrêter immédiatement la politique de l’EPU (Enseignement Primaire Universel) que la Banque Mondiale veut encore consolider. Je l’ai déjà évoqué l’année dernière lors de mes remarques concernant la vision de la BM sur l’éducation. Tout ce qui est entrepris doit être orienté vers l’excellence dans sa mise en oeuvre sinon, on ne fera que pervertir de bonnes idées et cela n’augure rien de bon. La malgachisation dans les années ’75, les plans d’ajustement structurel dans les années ’80, l’EPU… sont tous des projets rationnels sur papier. Mais une mise en oeuvre catastrophique à chaque fois saborde complètement la noblesse de l’idée initiale. L’enrichissement moral et intellectuel de notre société passera  OBLIGATOIREMENT PAR UNE MEILLEURE ÉDUCATION POUR TOUS.

Il faut aussi redonner aux enseignants leurs lettres de noblesse. Il faut arrêter de considérer les enseignants comme des data feeders et les enfants comme des poules à gaver. Il faut que le système éducatif devienne un lieu de formation à l’apprentissage (Negreponte parle de learning about learning). Les enfants y apprennent à chercher et à comprendre et les profs apprennent à améliorer leur technique pédagogique en partageant leurs expériences avec les autres, en permanence. Deming, un des précurseurs de la gestion de la qualité dans les années ’50, a démontré que l’amélioration continue par la capitalisation des acquis et la rationalisation des expériences (heureuses ou malheureuses) était un chantier permanent nécessaire pour tendre vers l’excellence. L’éducation peut faire de nous des hommes et des femmes respectables ou des moins que rien. Si les parents sont moyennent bons en éducation, les enseignants peuvent toujours redresser la barre, à la fois des enfants mais celle des parents aussi. Donc c’est à nous de voir!

La construction est obligatoirement commune, par contre l’éducation peut désormais être à la carte. Construire une application interactive et ludique pour les plus jeunes, une autre plus pédagogique pour les plus grands, apprendre dans sa langue maternelle, comprendre ses erreurs tout de suite et tout seul, … Il y a une multitude d’idées les unes aussi riches que les autres qu’on peut et qu’on doit mettre en oeuvre. Ce ne sont pas les ressources qui manquent, que ce soit chez nous ou à travers le monde. Les expériences des autres en la matière également existent et le partage aujourd’hui est tellement facile !! Ce serait un crime contre l’humanité de ne pas utiliser tous les moyens disponibles pour éduquer nos enfants dans ce cas. Chacun pourra ainsi se réaliser et construire son avenir, devenir ce dont on a toujours rêvé, s’accomplir.

Grand comme petit, le monde des apprenants prendra alors un sens et peut-être que le mot sapiens aussi.

Enhanced by Zemanta
Cette entrée, publiée dans Développement, Techno, Uncategorized, est taguée , , . Bookmarquez ce permalien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s